Aller au contenu principal

Une batterie domestique : est-ce rentable ?

Lampiris-batterie-domestique

L’offre de batteries domestiques augmente de jour en jour. Les batteries lithium-ion rencontrent actuellement un franc succès. Il s’agit du même type de batteries que celles que l’on retrouve dans les smartphones, les ordinateurs portables et les voitures électriques. Celles-ci affichent un meilleur rendement si nous les comparons à d’autres batteries. Sachez toutefois que leur prix oscille entre 4 000 et 8 000€.

Mais comment une batterie domestique fonctionne-t-elle et que vous apporte-t-elle ?

Batterie domestique

Le principe d’une batterie domestique est simple. Les propriétaires de panneaux photovoltaïques peuvent relier la batterie à leur installation. L’électricité qu’ils ne consomment pas tout de suite peut être stockée temporairement dans la batterie domestique. À cet effet, un onduleur adapté est nécessaire. Celui-ci est en quelque sorte le cerveau de l’installation. Il mesure en permanence la quantité d’électricité que vous produisez et celle dont vous avez besoin. Plus fort encore : il envoie automatiquement à la batterie l’électricité verte que vous n’utilisez pas tout de suite. Et, inversement, lorsque vos panneaux ne fournissent pas d’énergie, vous consommez d’abord l’électricité de la batterie avant de vous approvisionner sur le réseau. Un onduleur maintient l’équilibre entre l’offre et la demande propres à votre habitation. Sachez néanmoins que tous les onduleurs ne peuvent assurer cette fonction. Vérifiez donc que l’onduleur de votre installation est adapté avant de commander une batterie domestique.

 

Investir dans le futur ? Le trio gagnant !

Regardez notre vidéo

La batterie domestique, une bonne idée ?

Mais, in fine, l’investissement dans une batterie domestique vaut-il la peine ? La réponse dépendra de la région dans laquelle vous habitez.

En région flamande

Si vous vivez en Flandre, nous pouvons d’emblée répondre par l'affirmative. Le 14 janvier 2021, la Cour constitutionnelle y a supprimé le principe de compteur qui tourne à l'envers. L'arrêt a ensuite été publié le 1er mars 2021 au Moniteur belge. Tous les prosumers flamands ayant un compteur intelligent sont donc désormais soumis au nouveau tarif d’injection.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Les propriétaires de panneaux photovoltaïques ne paieront plus le tarif prosumer et leur énergie ne sera également plus compensée. Dans les faits, c’est bel et bien la fin du principe de compteur inversé. Le prosumer doit donc payer pour l’électricité qu’il prélève sur le réseau et revendre l’énergie (issue de ses panneaux photovoltaïques) qu’il envoie sur le réseau à un tarif dit d’injection.

Ce système est-il intéressant pour vous ?

Tout dépend de votre consommation. Mais, si vous voulez réduire au maximum votre facture d'énergie, il est toujours intéressant de maximaliser votre auto-consommation. Avec une batterie domestique, vous pouvez augmenter votre consommation propre de 35 à 60 %. En effet, vous puisez un minimum d'électricité sur le réseau et consommez un maximum d'électricité issue de votre propre production. Une batterie domestique a donc ici tout son sens !

En région wallonne

En Wallonie, le principe du compteur qui tourne à l'envers reste d'application. L’investissement dans une batterie domestique n’y sera pas nécessairement aussi intéressant et dépendra de votre situation personnelle.

En région bruxelloise

À Bruxelles, avec le système de compensation partielle, il est intéressant d’installer une batterie et donc, d’augmenter la consommation issue de la production propre. Toutefois, aucun subside n’est prévu et, au vu du coût d'une batterie, ce n’est par conséquent pas assez rentable.

 

Une batterie domestique, une solution fiscalement encouragée !

En région flamande

Le gouvernement flamand encourage largement l'utilisation d’une batterie domestique par le consommateur. Pour ce faire, il a libéré un budget de 22 millions d'euros qu'il attribuera sous forme de primes pour l'achat de batterie domestique. 

Jusqu’à la fin 2024, vous pouvez demander une prime pour votre batterie domestique ayant une puissance de 10 kVA. Mais, attention, une réduction progressive du montant de la prime est prévue. 

À partir du 1er avril 2021 :

Le montant de la prime allouée pour les batteries allant jusqu’à 6 kWh est de 300€ par kWh. Pour les batteries entre 6 kWh et 9 kWh, le montant reste à 250€/kWh. Si votre batterie a une capacité supérieure à 9 kWh, le montant de la prime est dans ce cas limité à 2550 euros et à un maximum de 40% de la facture.

Quelle que soit la capacité de votre batterie, depuis le 1er avril, la prime a un montant maximum de 2550€ et ne peut excéder 40 % de vos frais d’investissement.

Profitez-en pour faire installer également un onduleur hybride, vous pourrez alors inclure 50 % de son prix d’achat dans le coût d'investissement total de votre batterie.

 

primes-batterie-domestique-Flandres

Comment demander votre prime ?

Vous avez jusqu’à fin 2024 pour demander votre prime. Mais attention : à cette date, votre batterie domestique doit avoir été placée et celle-ci doit rester raccordée au système pendant au moins dix ans. Depuis le 01/04/2021, vous pouvez demander votre prime dans les six mois qui suivent la date de la facture finale. Attention, les accumulateurs au plomb avec possibilité de recharge en eau ne donnent pas droit à une prime. Pour de plus amples informations, consultez le site vlaanderen.be

Vous souhaitez un devis pour une batterie ?

Contactez-nous

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer