Aller au contenu principal

Maison passive ou basse énergie : quels atouts et quelles différences ?

Thumbnail

La tendance est à la durabilité, à la compensation des énergies fossiles épuisables mais aussi, de façon générale, aux économies ! Aujourd’hui, tous les ménages cherchent notamment à faire des économies d’énergie. Dans ce contexte, les maisons plus autonomes deviennent de plus en plus tendance. Faisons le point sur deux types d’habitations peu énergivores : l’habitat passif et les maisons basse énergie. Dans les deux cas, le maître-mot est avant tout : chasse au gaspillage ! Et tout cela commence par une bonne isolation.

 

Comment fonctionne une maison passive ?

L’habitat passif repose sur l’idée principale qu’en isolant parfaitement, il n’est plus nécessaire de chauffer. Une maison passive doit répondre à différentes normes techniques liées, par exemple, au système de chauffage, à la ventilation, aux sources d’énergie ou encore à l’isolation. Son principal avantage est qu’elle consomme 85 à 90% d’énergie en moins qu’une habitation classique. La maison passive est un réel concept de construction, elle est donc conçue « passive » mais de manière… très active ! Etant totalement étanche, la maison passive a besoin d’un système de ventilation mais également d’une solution de protection solaire efficace ! Car n’en déplaise aux frileux, l’enjeu est autant de refroidir efficacement que de chauffer à bon escient.

 

Qu'est-ce qu’une maison basse énergie ?

La maison basse énergie est conçue pour nécessiter une consommation énergétique moindre qu’une maison classique sans toutefois atteindre le niveau de performance énergétique des maisons passives. Contrairement à une maison passive, la maison basse énergie n’est pas forcément une nouvelle construction, il peut s’agir d’un projet de rénovation. L’idée principale est ici de traquer le gaspillage énergétique par exemple en isolant, en utilisant des appareils électroménagers moins énergivores et… en réinventant l’eau chaude ! Saviez-vous que l'eau chaude sanitaire représente 10% de la consommation d’énergie des ménages ?

La différence principale entre la maison passive et l’habitation basse énergie est le niveau de performance énergétique. La maison passive étant la moins énergivore des deux. Chacune étant malgré tout bien plus performantes qu’une maison classique !

 

 

Maison passive ou basse énergie, comparatif

Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, l’Europe a défini des normes en matière de performances énergétiques des bâtiments, souvent appelées « PEB ». En Belgique, ce sont les gouvernements régionaux qui sont en charge de faire appliquer les directives européennes au niveau des nouvelles constructions mais également des projets de rénovations de grande ampleur.

Aujourd’hui, tous les nouveaux bâtiments doivent atteindre un certain niveau d’isolation (coefficient K) et de performance énergétiques (coefficient E).

La valeur K désigne le niveau global d’isolation thermique de l’habitation en tenant compte des murs, de la toiture, des sols, des fenêtres,... Elle ne peut dépasser 45 et plus elle sera basse, mieux l’habitation sera isolée. En plus 2018 est l'année pour faire des travaux d'isolation avec les nouvelles primes en vigueur. 

La valeur E désigne la consommation totale du bâtiment en énergie. Pour la calculer, l’isolation du bâtiment (coefficient K), le degré d’étanchéité de la maison, le type de chauffage et d’approvisionnement d’eau chaude, les sources d’énergie renouvelables, l’utilisation de l’énergie solaire, l’incorporation d’un système de ventilation,… entre en ligne de compte. La norme légale est de 100 (80 à Bruxelles) et plus le coefficient E sera faible, plus la maison sera performante en matière de consommation énergétique.

 

Maison passive

Maison basse énergie

Comparaison des  consommations énergétiques De 85 à 90% de moins comparé à une maison classique 2 à 3 fois plus d'énergie qu'une maison passive
Consommation énergétique pour le chauffage Moins de 15kWh par an et par m2 Moins de 30 kWh par an et par m2
Coefficient d'isolation K10-K15 K30
Consommation totale du bâtiment en énergie E30 E60

 

Pour résumer, toutes les maisons neuves ou rénovées de manière importante sont soumises aux normes européennes en matière de performance énergétique. La maison passive est un réel concept de construction qui va plus loin que l’idée du bâtiment basse énergie et qui répond à des normes plus strictes. La maison passive est toujours une nouvelle construction tandis qu’on peut imaginer une rénovation basse énergie. Quoi qu’il en soit, les deux types d’habitat répondent aux préoccupations actuelles de respect de l’environnement, de chasse au gaspillage et permettent réellement de faire des économies d’énergie. Et donc, de faire des économies tout court. Ce qui est bon pour la planète est donc également bon pour votre portefeuille ! 

 

Commencez par isoler votre habitation

Je m'informe sur les types d'isolation

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer