Aller au contenu principal

Vous pourrez bientôt revendre votre surplus d’énergie à votre voisin grâce à la blockchain

Blockchain la technologie de l'information sécurisée

Toutes ces nouvelles technologies ont un point commun : l’émergence d’un nouveau marché de l’énergie. Il ne manquait plus qu’une technologie pour relier le tout et faire du commerce entre particuliers. C’est désormais possible avec la blockchain.

 

Blockchain c’est quoi ?

Vous vous souvenez des livres de compte de vos grands-parents ? La blockchain c’est le même principe sauf qu’il s'agit d'une plateforme digitale. Elle sécurise, stocke et transmet toutes les transactions effectuées entre deux ou plusieurs parties. Elle peut être publique ou privée, dans le cas où elle est publique tout le monde peut voir l’ensemble des transactions qui y sont réalisées. Ces dernières sont regroupées dans des blocs qui sont validés grâce à des techniques cryptographiques. La blockchain supprime les intermédiaires et ne nécessite pas d’autorité centrale car les participants valident eux-mêmes les transactions.

 

Comment ça fonctionne ?

Vous êtes producteurs d’électricité grâce à vos panneaux photovoltaïques et vous voulez la vendre à votre voisin. Pour le moment ce n’est pas possible. Vous vendez vos certificats verts à votre fournisseur d’énergie et vous réinjectez votre production sur le réseau de distribution. Avec la blockchain, votre compteur intelligent transmettra les informations et votre voisin pourra vous acheter de l’électricité en effectuant une transaction. Elle sera stockée et ajoutée à la chaine après sa validation par les membres de la blockchain.

La monnaie virtuelle (crypto-monnaie ou token) de la blockchain énergétique s’appelle le Solarcoin. Pour chaque MWh produit, le producteur reçoit un Solarcoin. Ce token sert aussi de garantie. En effet, vous savez que l’énergie est produite à partir de panneaux photovoltaïques.

 

Le blockchain et le secteur de l’énergie

Indissociablement liée au bitcoin en 2008, l’utilisation de la blockchain intéresse d’autres secteurs comme celui de l’énergie. Plusieurs tests sont réalisés un peu partout dans le monde : en Australie, en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis. Le bitcoin est la première crypto-monnaie mise en circulation et permet d’acheter des biens et des services sur Internet.

En devenant des consomm’acteurs, les citoyens aimeraient pouvoir vendre leur énergie à leurs voisins qui seront contents d’acheter de l’énergie verte à un moindre prix. Tout le monde participe donc à la transition énergétique. C’est cette promesse que la blockchain essaye de tenir : permettre le commerce d’énergie entre particuliers. Grâce à la blockchain, le marché de l’énergie de particulier à particulier peut se développer.

 

Conclusion

La blockchain va permettre l’autonomie des consommateurs par rapport aux réseaux de distribution. Elle est dans la continuité des changements qui se mettent en place dans le secteur énergétique. Nous ne sommes encore qu’au début de la blockchain énergétique, donc des questions demeurent comme la protection des données privées notamment. Il n’en reste pas moins que c’est un sujet important car il risque de dessiner le monde de demain.

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer