Aller au contenu principal

Rencontre avec un entrepreneur convaincu par le renouvelable

Thumbnail

Situé dans un cadre bucolique, son domaine compte un restaurant gastronomique, un hôtel de 18 chambres, un centre de séminaire, de réception et de mariage pour 150 personnes. Inutile de préciser qu’entre les cuisines où l’on saisit, mijote ou rôtit, les longues douches chaudes des clients et le chauffage des salles et des chambres, les compteurs tournent à plein régime !

L’équipe de Guillaume se débat pour ralentir la consommation. Mais il faut prendre d’autres mesures !

Quelles sont donc les actions envisagées pour réduire l’impact environnemental de l’activité et économiser cette précieuse énergie ?

 

Qu’est-ce qui consomme le plus d’énergie dans votre entreprise ?

G.L. : Pour fonctionner, un établissement comme le nôtre a besoin d’équipement, généralement très énergivore. En hiver, il faut chauffer. En été, il faut refroidir ! Chauffage ou clim, c’est de l’énergie dans les deux cas ! Ensuite, comme pour une maison finalement, nous avons besoin de frigos, de fourneaux, d’éclairage, de machines à laver,…

 

Qu’entendez-vous par énergies renouvelables ?

G.L. : Je pense que le point de départ logique serait de miser sur la récupération de chaleur produite en interne, donc de toute façon déjà existante. Par exemple, un sèche-linge génère de la chaleur. Si nous parvenions à la récupérer pour l’exploiter ailleurs, cela serait déjà porteur. Nous envisageons aussi un système de pompe à chaleur.

 

L’environnement vous donne aussi un coup de pouce…

G.L. : Oui, en effet, nous avons la chance d’être localisé le long d’une rivière, la Lomme. Outre le fait qu’il s’agit d’un cadre plutôt magique pour nos clients, c’est aussi potentiellement une source d’énergie infinie… pour qui possède un moulin ! Et comme notre nom l’indique, le Domaine du Vieux Moulin a la chance de disposer d’un moulin. J’ai donc un projet de centrale hydro-électrique qui pourrait nous permettre de produire 60% de nos besoins énergétiques.

 

Comment allez-vous mettre tous ces projets en musique ?

G.L. : Nos projets dans le renouvelable sont prévus d’ici 2 ans. Il s’agit d’un investissement conséquent, environ 135 000€ htva. Pour nous, c’est un réel engagement car ce type d’investissement n’est pas considéré comme un bien immobilier, son financement est donc moins facile. Cela étant dit, à l’échelle d’un établissement comme le nôtre, un retour sur investissement est attendu en seulement 5 ans.

 

Est-ce que cela demande beaucoup d’énergie de miser sur le renouvelable ?

G.L. : Oui, déjà pour mobiliser le financement pour réaliser ce projet de centrale hydroélectrique. Après, le jeu en vaut vraiment la chandelle en termes de retour sur investissement mais aussi en termes d’image. Car un moulin en mouvement, c’est fascinant. Cela ajoutera encore une touche à la magie qui règne déjà dans notre domaine.

 

Coordonnées :

Guillaume Lejeune, entrepreneur et Chef du Domaine du Vieux Moulin d’Eprave.

 

Concours : gagnez une nuit avec repas gastronomique !

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer