Aller au contenu principal

L’entretien de chaudière : quelles sont les étapes ?

Thumbnail

Les étapes de l’entretien

  1. Lors de la première étape, notre technicien vérifiera de nombreux éléments tels que la ventilation du local de chauffe, l’obligation ou non pour la chaudière de disposer d’orifices de mesure, etc. Ainsi il aura déjà une première vue globale sur la conformité et la sécurité de l’installation.
  2. Le technicien procède ensuite au nettoyage de l’installation et plus précisément du corps de chauffe, du brûleur et du gicleur (pour le mazout). Cela consiste à enlever toutes les particules qui se sont accumulées et qui bouchent les canalisations. Sans ce nettoyage, votre appareil s’encrasse et surchauffe, ce qui entraine une perte de chaleur et une augmentation de la quantité de CO rejetée.
  3. Après cela, il réalise une vérification complète de l’installation et règle celle-ci afin d’optimiser son rendement et d’assurer sa sûreté.  Durant cette étape et après l’entretien, le technicien prendra différentes mesures telles que la température de combustion, la teneur en CO et CO2, la température d’eau, le rendement de combustion, etc.
  4. Ensuite, vient la vérification, après réglages, du bon fonctionnement de l’installation. Il veille ainsi à la conformité du générateur de chaleur, à la bonne ventilation du local de chauffe et à l’évacuation des gaz de combustion.
  5. Le technicien terminera l’entretien en vous donnant un feedback sur son état et en vous remettant votre attestation légale. Vous devrez la conserver précieusement puisqu’elle pourrait vous être réclamée par votre bailleur ou par votre assurance en cas de sinistre.

 

Thumbnail

Bon à savoir

Lorsque votre chaudière est bien entretenue, vous pouvez multiplier par 3 sa durée de vie et vous avez 5 fois moins de risques de tomber en panne.

Et que se passe-t-il si je ne réalise pas mon entretien ?

Une chaudière mal entretenue peut impliquer diverses conséquences, que ce soit d’un point de vue sécurité, légal ou financier.

Sécurité

Comme dit précédemment, une chaudière mal entretenue rejette plus de monoxyde de carbone. Ce gaz incolore et inodore peut, à forte concentration, provoquer une intoxication. 

Légal

Le contrôle périodique de votre chaudière est obligatoire et doit être réalisé par un technicien agréé. Il a lieu tous les ans pour une chaudière au mazout et tous les deux ans en Flandre ou tous les trois ans en Wallonie pour une chaudière au gaz. Après l’entretien, le technicien vous délivre une attestation légale que vous devez conserver en cas de contrôle ou d’incident.

Financier

Une panne ou un incident est vite survenu avec une chaudière mal entretenue. La facture pourrait alors s’avérer salée lors du dépannage. Sa durée de vie peut également être diminuée suite à un mauvais usage.

N’attendez plus pour prendre soin de votre chaudière !

Je planifie mon entretien

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer