Aller au contenu principal

Voiture électrique : les bonnes pratiques pour conduire sans stress

Thumbnail

Taratata ! Ne laisser surtout pas votre tête prendre le pas sur votre cœur. On vous explique tout pour mieux comprendre comment conduire une voiture électrique sans stress !

 

Ce qui influence l’autonomie de votre voiture électrique

  • Le dénivelé

Votre voiture consommera plus d’autonomie en montée, mais en récupèrera en descente. (On vous avait parlé d’une baguette magique, non ?)

  • La température

En hiver, l’autonomie sera plus limitée car le véhicule utilise de l’énergie pour réchauffer la batterie. Par contre, l’autonomie sera plus importante en été lorsque la température extérieure est plus élevée.

  • La vitesse

Comme pour toute voiture, quel plaisir d'appuyer sur le champignon. Malheureusement, une pointe de vitesse n'est jamais idéale pour l'autonomie. En passant de 110 km/h à 130 km/h par exemple, la consommation augmente d'environ 40%. Plus vous roulez vite, moins de kilomètres vous pourrez faire. Donc un petit conseil, adaptez votre vitesse. 

  • Le style de conduite

Un style de conduite agressif aura un impact négatif sur la consommation d’énergie de la voiture. Cela vaut, évidemment aussi pour tout autre type de véhicule.

 

    Les bonnes pratiques

    • Changez la façon de réfléchir vos trajets

    En voiture électrique, il faut plutôt réfléchir en fonction des types de trajets afin de prendre en compte tous les éléments qui influencent l’autonomie de la voiture (température, dénivelé, etc). L’objectif est de planifier au mieux son trajet et donc le niveau d’autonomie nécessaire pour ne pas devoir faire face à une panne.

    • Utilisez le freinage régénératif

    Ce frein permet de générer de l’énergie et donc de récupérer de la batterie au moment du freinage et de la décélération. En effet, l’énergie cinétique du freinage est convertie en énergie électrique et permet donc au véhicule électrique de récupérer de la batterie. Cette technologie est particulièrement intéressante pour les trajets en zone urbaine avec une forte densité de circulation. En plus de récupérer de l’autonomie, vous économiserez vos plaquettes de frein. Magique !

    • Soyez gonflés

    On parle évidemment de vos pneus : correctement gonflés, vous éviterez les surconsommations. Par ailleurs, il existe des pneus spécialement conçus pour véhicules électriques avec une résistance inférieure comparée à celle des pneus traditionnels. La diminution des frottements aura pour effet d’augmenter l’autonomie.

    • Soyez éco-logique

    Comme souvent, cette attitude plus durable est précieuse. Le mode éco a pour impact de réduire la puissance du moteur. Cela produit une optimisation de l’autonomie et de la consommation du véhicule. Concrètement, cela se traduit par une limitation de la puissance et de la vitesse de la voiture, mais également par une diminution de l’utilisation des équipements tels que la climatisation ou le chauffage, sans pour autant modifier les sensations de conduite.

    • Anticipez vos recharges

    On imagine bien comment recharger une voiture électrique lorsque l'on est chez soi (en se connectant à son chargeur). Mais qu'en est-il lorsque vous êtes en déplacement ? Il s'agit alors d'être attentif aux bornes de recharge qui se trouvent sur votre chemin. Pour cela, vous trouverez tous nos conseils dans l'article consacré aux applications qui permettent de trouver facilement des bornes de recharge

     

    Ne ratez aucune actualité électrique !

    Suivez notre groupe mobility sur Facebook

    Restez au courant !

    Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

     
    Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer