Aller au contenu principal

Un geste par jour pour réduire son empreinte écologique

Thumbnail

Lundi : je mets une couche en plus

Si vous avez l’habitude de vous balader chez vous en t-shirt en plein hiver, c’est une excellente nouvelle : vous allez pouvoir diminuer le thermostat d’un ou deux degrés et vous munir, au choix :

  • D’un poncho
  • D’un gilet
  • D’un polar
  • D’un plaid
  • D’un pull  

Bref, vous ajoutez une couche et vous diminuez le thermostat ! Cette astuce est évidemment valable si vous vous baladez déjà en pull ou en gilet. Dans ce cas, rajoutez simplement une couche au-dessus ou en-dessous. Un col roulé ou une chemisette bien chaude sont de très bons alliés, discrets mais efficaces !

Mardi : je cuisine sans cuisson

Le mardi, passez en mode salade, tartines, wrap ou buddha bowl (vous voyez ces bols d’inspiration asiatique où se côtoient sans se mélanger légumes (carottes râpées, salade, pousses,…) légumineuses, protéine animale ou végétale et féculent). Si vous ne pouvez pas envisager vos salades et bowls sans aliments cuits tels que des œufs ou des légumineuses (pois-chiche, lentilles, quinoa,…), vous pouvez les anticiper la veille, au moment où vous cuisinez votre repas du lundi. En n’oubliant pas, bien sûr, d’enchaîner les casseroles sur la même taque de cuisson, afin de profiter de l’énergie déjà présente et réduire ainsi le gaspillage. Il vous suffira ensuite de les placer dans de petits récipients de conservation et de les stocker au frais jusqu’au lendemain.

Mercredi : je fais le tour de la maison pour débrancher les appareils que je n’utilise pas

Bien entendu, vous n’allez pas continuer à payer de l’énergie pour les appareils que vous n’utilisez pas. Les champions des consommateurs d’électricité qui n’en ont pas l’air : l’ordi en mode veille, la télé en veille et le chargeur GSM. C’est parfois aussi simple que ça la transition écologique.

Jeudi : je réduis la luminosité de mon écran d’ordinateur

C’est probablement l’action la plus simple à mettre en œuvre. Vous cherchez le symbole de la luminosité (souvent situé près de la barre des chiffres, il ressemble à un petit soleil ou à une ampoule) et vous cliquez jusqu’à ce que la luminosité diminue. S’il fait sombre autour de vous, vous aurez besoin d’une luminosité faible, s’il fait très clair, une luminosité plus importante sera nécessaire. Dans tous les cas, il sera toujours possible de la diminuer d’un ou deux crans.

Vendredi : je prends un apéro local

Plus c’est local, plus c’est en circuit court, plus l’énergie pour apporter votre apéro depuis le producteur jusqu’à votre verre sera réduite. On trouve en Belgique absolument tout ce qu’il faut pour un apéro local festif : des eaux aromatisées, jus de pommes bio, gin (de Biercée), Whisky belge (Belgian Owl), bulles (l’Insoumise de Vin de Liège), du vin et, bien sûr, des bières ! En prime, sachez qu’on trouve même des pailles (Strooboo, les pailles en bambou fabriquées pas des élèves d’une école de Stavelot). Il ne vous reste plus qu’à inviter des amis !

Samedi : je fais mes courses au marché ou dans une ferme avoisinante

Qui dit circuit court dit énergie limitée pour acheminer vos produits. Si vous le pouvez, partez faire vos courses à pied. Les professionnels de la santé vous vanteront les mérites de la marche à pied pour votre corps tout entier. Si c’est à la fois bon pour vous et bon pour la planète, pourquoi s’en priver ?

Dimanche : je me désabonne d’une newsletter que je ne consulte pas

L’envoi d’un mail génère une production de CO2, estimée à 10g par mail envoyé. Pourquoi ? Car le courrier électronique passe par plusieurs data centers qui consomment de l’énergie. Les mails non supprimés sont aussi une source de production de CO2, car leur stockage nécessite de l’énergie. Donc, si vous vous désabonnez des news que vous ne consultez pas et que vous nettoyez votre boite mail, non seulement vous triez votre courrier (en version papier, ça ne vous viendrait même pas à l’idée de garder tout ce que vous recevez), vous récupérez du temps et en plus, vous réduisez votre empreinte écologique. Simple, non ?

Découvrez notre énergie durable

En savoir plus

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer