Aller au contenu principal

Prendre soin de ses plantes vertes : les 5 secrets

plantes vertes d'intérieur au soleil

Tout le monde connait au moins une personne qui a la main verte. Oui, elle peut paraître agaçante, cette personne qui a toujours des orchidées fleuries et des plantes bien brillantes. Mais derrière ses airs de magicienne de la plante verte, elle cache quelques petits secrets.

Alors, si vous êtes du genre à faire crever les cactus, l’heure de la revanche a sonné ! On vous livre dans cet article les petits secrets de ceux qui ont la main verte !

Secret n°1 : l’arrosage des plantes vertes

Soit trop. Soit trop peu. Oui, c’est contrariant ! Le juste dosage de l’eau ressemble plus à un apprentissage qu’à une science exacte. « C’est pourtant siiiiiimple, pardi » vous dira cette amie irritante (reine de l’orchidée et du ficus) avant d’ajouter « Pour connaître les besoins d’une plante verte, il suffit d’attendre qu’elle « manifeste » son besoin d’eau ».

C’est évident ! Concrètement, cela signifie que vous devrez être vigilant, observer les signes de sécheresse et ne pas l’assoiffer non plus. Tout un art.

Le vrai secret du pro de la plante verte ?

Il suffit de laisser la motte sécher entre deux arrosages et de régulièrement toucher la terre pour vérifier si elle est encore humide. Si elle est humide (même un peu), n’arrosez pas. L’arrosage ne doit pas nécessairement être régulier, contrairement à ce que les fleuristes préconisent souvent. Cela dépend de la chaleur, du taux d’humidité chez vous… Dans certains cas, un arrosage par semaine est de trop. Dans d’autres cas, cela sera trop juste. Bref, c’est une question à adresser sur-mesure, en utilisant votre doigt pour vérifier l’humidité de la terre.

  • Astuce de pro : Laissez reposer l’eau d’arrosage 24h si vous utilisez de l’eau du robinet. L’enjeu est de ne pas provoquer de stress thermique en arrosant les racines de votre plante d’une eau trop froide. L’eau à température ambiante est idéale pour les plantes. De plus, en laissant l’eau reposer une journée, le chlore s’évapore, c’est mieux pour vos plantes vertes.

Secret n°2 : Lumière et air

C’est bien connu, les plantes ont besoin d’eau et de lumière pour vivre. De la lumière (et même beaucoup) mais surtout pas de soleil direct car la plupart des plantes détestent ça.

Au retour des beaux jours, n’hésitez pas à sortir vos plantes à l’extérieur pour quelques heures. Et si la température est clémente, autour des 20°C. Si une petite pluie de printemps survient, ne les rentrez pas. Elles adoreront recevoir une eau tempérée, sans calcaire ni chlore.

  • Astuce de pro : Pour savoir si l’emplacement que vous prévoyez pour votre plante est assez lumineux, installez-vous à cet endroit et lisez un bouquin ou votre journal. Si vous parvenez à lire pendant 15 minutes sans effort. C’est bon.
Plantes au soleil

Secret n°3 : Nourriture

Si vous fournissez à vos plantes vertes de l’eau et de la lumière, vous avez fait le principal. Mais ce n’est pas tout (et ça, votre pote à la main verte vous l’aurait bien dit). Comme tout organisme vivant, les plantes ont besoin de nourriture. Elles la puisent dans la terre. En pot, la terre est forcément limitée. Du coup, elles ont besoin d’un coup de pouce vos jolies pousses vertes. D’ailleurs, de manière générale, ne voyez pas trop petit pour vos pots de fleur.

  • Astuce de pro : Une petite dose d’engrais tous les mois fera le plus grand bien à vos plantes vertes. De plus, chaque année, si le pot de fleur n’est pas trop petit, vous pouvez retirer 2 ou 3 centimètres de terreau et le remplacer. Ca apportera de nouveaux nutriments à la plante.

Secret n°4 : Rempoter et diviser

Si le pot de votre plante verte devient trop petit, la première solution est de rempoter votre plante dans un nouveau contenant plus grand. Ce sera alors l’occasion de lui apporter un nouveau terreau et un peu d’engrais. Vous pouvez également diviser votre plante. Vous séparez littéralement la motte en deux. Si vous optez pour cette solution, ne rempotez pas les deux nouvelles mottes dans un pot trop grand mais dans un pot qui convient exactement à la motte avec du terreau bien aéré afin que les petites racines puissent se développer facilement. Après 6 mois, vous pourrez rempoter la plante divisée dans un pot plus grand.

Secret n°5 : Nettoyer

Nos grands-mères ne juraient que par les plantes vertes bien brillantes et utilisaient pour cela du produit lustrant. Halte là ! Ceux-ci contiennent des huiles minérales et synthétiques. Elles vont juste alourdir les feuilles. Un peu d’eau suffit : avec une éponge pour les plus grandes et plus résistantes, à la douchette pour les plus fines.

  • Astuce de pro : Les traces sur les plantes sont souvent causées par le calcaire. Ajoutez simplement un peu de vinaigre à de l’eau et brumisez-là sur les feuilles. 1 cuillère à café par litre d’eau suffit.

Finalement, vous aussi pouvez avoir la main verte !

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer