Aller au contenu principal

Pollution numérique : comment réduire ses effets ?

Deux personnes qui parle en utilisant leurs tablettes

Qu’est-ce que la pollution numérique ?

La pollution numérique regroupe l'ensemble des effets de l'utilisation des technologies numériques sur l'environnement. Aussi appelée "pollution informatique" ou "dormante", cette pollution digitale est difficile à imaginer. D'autant qu'elle se traduit au travers de nos activités quotidiennes. En effet le stockage et l'envoi de mails, les recherches sur internet, les téléchargements de fichiers, les sms ou encore les objets connectés font partie de notre quotidien. Pourtant, ces activités numériques, d'apparence anodines, ont toutes un impact considérable sur la planète. En effet, non seulement, elles consomment beaucoup d’énergie mais en plus elles sont à l’origine des gaz à effet de serre. Voilà pourquoi, on parle de pollution numérique.

Pollution dormante : les chiffres qui ne vous laisseront pas indifférents

Différentes études démontrent que le secteur informatique consomme pas loin de 10 % de l’électricité mondiale. Si aucune mesure n’est prise, ce secteur polluera autant que le trafic automobile au niveau mondial en 2025. D'autres chiffres sont encore avancés et il y a de quoi s'affoler...

  • Supprimer 30 emails revient à économiser 24h de la consommation d’une ampoule.
  • Un ordinateur fixe consomme 120 à 250kWh alors qu’une tablette n’en consommerait que 5 à 15.
  • Une recherche Google produit 7g d’émission de CO2.
  • 80% des e-mails ne sont jamais ouverts.
  • 10 milliards de mails sont envoyés par heure.
  • Chaque année, 60 millions de tonnes de ces appareils numériques (ordinateurs, tablettes, téléphones…) sont jetées. Bien que le pourcentage de leurs composants réutilisables ou que l'on peut reconditionner est très faible.

Finalement, au regard de ces quelques chiffres, la pollution dite « virtuelle » porte bien mal son nom. Elle est plus que réelle ! Voici quelques conseils pour diminuer votre pollution numérique.

Ordinateur débranché d'une prise

8 astuces pour lutter contre la pollution numérique.

Plusieurs actions quotidiennes peuvent être mise en place facilement. Nous en avons répertoriés 8 qui sont à la portée de tout un chacun.

  1. Triez votre boîte mail pour réduire votre empreinte carbone. Et oui ! Un mail équivaut à 10g de CO2. Du coup, un petit tri s'impose.
  2. Utilisez un moteur de recherches engagé écologiquement. En effet, certains s’inscrivent dans des programmes de reforestation à l’échelle mondiale, comme Ecosia ou Ecogine par exemple.
  3. Lorsque vous n’utilisez pas internet, débranchez tout. Cela ne sert à rien de laisser tourner votre modem dans le vide. Branchés en permanence, votre ordinateur, chargeur de téléphone et autres appareils électroniques continuent de consommer de l’électricité.
  4. Visionnez moins de vidéos en ligne sur votre smartphone. Ce visionnage est un réel gouffre énergétique. Pour vous donner un ordre d’idée, 1h de vidéo visionnée correspond à l’énergie consommée d’un réfrigérateur pendant une année. Oui, c’est énorme !
  5. Limitez l'envoi de mails. En effet, lorsque vous envoyez un mail à un destinataire d’une taille de 1Mo, cela équivaut à 1h d’utilisation d’une ampoule de 25Watt. Réfléchissez à deux fois avant de mettre 36 destinataires en copie de votre mail.
  6. Ne succombez pas à l'achat du smartphone dernier cri ni au nouvel ordi de l'année. Si vous prolongez la durée de vie de vos appareils connectés, vous contribuez à moins polluer. Pourquoi ? Et bien c'est simple : la production des matériaux de votre smartphone
  7. Pensez à supprimer toutes les applications et les logiciels que vous n’utilisez pas.
  8. Désabonnez-vous des newsletters que vous ne lisez pas. Et surtout, n’hésitez pas à déclarer la guerre aux spams (enfin, supprimez-les, nul besoin de les garder)

Vous l’aurez compris, il suffit d'un geste chaque jour pour réduire son empreinte écologique. Ils permettent de préserver notre planète. La pollution numérique nous concerne tous. Ensemble, nous pouvons changer la donne ! Et si cette raison ne vous suffit pas, sachez que tous ces appareils numériques peuvent aussi être "énergivores" et augmentent grandement votre facture d'électricité ! Voilà encore une bonne raison de changer vos habitudes.

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer