Aller au contenu principal

Photovoltaïque : qu’est-ce qui change en 2021 ?

technicien qui installe des panneaux photovoltaiques en Belgique

Bruxelles

Photovoltaïque 2021 : Le nombre de certificats verts revu à la baisse

Si vous habitez Bruxelles, sachez que dès le 1er janvier 2021, le nombre de certificats verts octroyés va diminuer. Le but ? Retrouver un équilibre pour les installations moyennes qui avaient été défavorisées par l’ancien système. Celui-ci dépendra donc de la classe de puissance de l’installation :

  • Pour les installations de moins de 6kWc : le nombre de certificats sera diminué de 17%
  • Pour les installations de plus de 250kWc : ce nombre sera diminué de 42%
  • Pour les autres types d’installation : la réduction sera de 13% à 33%

Toutefois,  malgré cette baisse du nombre de certificats verts octroyés, ceux-ci sont toujours intéressants. En effet, pour une installation moyenne, ceux-ci vous rapportent plus ou moins 900€ par an !

10 ans de certificats verts au taux d’octroi préférentiel

Enfin, si vous avez ou allez installer des panneaux avant le 1er janvier 2021 : aucun changement n’est prévu. Vous aurez donc droit à 10 ans de certificats verts au taux d’octroi préférentiel pour un retour sur investissement en 7 ans maximum !

Vous souhaitez revendre vos certificats verts ?

Nous vous rachetons vos certificats verts à 93,5 € pièce.

Flandre

En ce qui concerne la Flandre,  2 mesures sont à prévoir pour le 1er janvier 2021 

Une prime de 40% du coût total de votre installation photovoltaïque en 2021

Si vous décidez d’installer des panneaux photovoltaïques après le 31 décembre 2020, vous pourrez bénéficier d’unenouvelle prime qui couvre 40% du coût total de l’installation pour un montant maximum de 1500€. A noter que cette aide est dégressive et que chaque année, celle-ci sera diminuée d’un quart.

A titre d’exemple, pour 15 panneaux, en faisant le calcul (4x300)+(0.65x150), votre prime s’élèvera à 1297€.

La fin de cette aide ? En 2024 ! Date à laquelle ce soutien financier prendra fin ! Au vue de son montant élevé, cette prime est une merveilleuse occasion de réduire le coût de votre installation !

la fin du compteur qui tourne a l'envers

Le compteur qui tourne à l’envers jusque 2035 

Tous les propriétaires qui ont déjà effectué l’installation de panneaux photovoltaïques ou dont l’installation est prévues avant le 31 décembre 2020, pourront bénéficier du compteur qui tourne à l’envers pendant 15 ans (jusque 2035).

Pour rappel, le compteur qui tourne à l’envers mesure dans 2 directions :

  • Le compteur tourne lorsque vous utilisez l’électricité prélevée sur le réseau
  • Le compteur détourne lorsque vous injectez votre électricité excédentaire sur le réseau

En se basant sur un principe de compensation, le compteur permet aux prosumers de valoriser leur apport énergétique (lorsque l'électricite s'injecte sur le réseau) et d’obtenir une facture quasiment nulle à la fin de l’année. C'est ce qu'on appelle le principe du compteur qui tourne à l'envers.

Une prime pour les batteries domestiques

Sachez que la prime existante pour votre batterie domestique est également prolongée d’un an ! Celle-ci s’élève à 250€ par kWh avec un montant maximal de 3200€ par point de raccordement et un maximum de 35% du coût de l’investissement. A noter que si vous prévoyez l'installation d'un onduleur "hybride", 50% de sa valeur entre dans le montant sur lequel vous percevez votre prime "batterie"

Par exemple avec des chiffres fictifs : si votre batterie coûte 5000€ et que l'installation de votre onduleur vous revient à 2000€, alors le montant éligible pour la prime est de 6000€ (5000 + 2000/2) . La prime sera calculée comme suit : 6000x0.35=2100€.

panneaux photovoltaiques sur un toit en flandre

Wallonie

Ce 1er octobre 2020, le tarif prosumer est entré en vigueur en Wallonie mais avec une bonne nouvelle ! Un jour avant son entrée en vigueur, le gouvernement wallon s’est mis d’accord sur des mesures d’accompagnement visant à accompagner les prosumers wallons dans cette transition. Voici en résumé, ce à quoi vous aurez droit :

Un soutien pour l’électricité non autoconsommé appliqué en plusieurs temps :

Pour rappel, l’électricité non autoconsommée désigne l’électricité renvoyée sur le réseau de distribution et l’électricité autoconsommée, l’électricité que vous consommez directement depuis votre installation sans passer par le réseau de distribution.

  • De 2020 à 2021 : une prime annuelle versée par le GRD pour l’électricité non autoconsommée couvrira 100% de la redevance prosumer. Le tarif prosumer en Wallonie est donc de 0€ pendant cette période.
  • De 2022 à 2023 : Fin 2021, la prime annuelle du GRD sera réduite à 54,27% . Il faudra donc financer le tarif prosumer à hauteur de 45,73% !
  • De 2024 à 2030 : Plus aucun soutien ne sera accordé et un nouveau système de tarification prendra place.
  • Jusqu’à 2024 : l’installation d’un compteur double flux sera financée par la région. En effet, pour faire constater l'augmentation effective de votre taux d'autoconsommation, vous devrez demander l’installation de ce compteur.

En 2024, il sera possible de revendre l'électricité non autoconsommée

Après 2024, une nouvelle période tarifaire sera mise en place et vous pourrez (si vous disposez d’un compteur double flux revendre vos électrons non consommés à 100% de leur valeur.

Une aide pour les équipements domotiques

En novembre 2020,  le gouvernement wallon votera une mesure pour aider les prosumers à s’équiper d’équipements domotiques pour favoriser leur autoconsommation. Celle-ci, si elle est votée, pourrait représenter 40% du coût des équipements avec un maximum de 400€ par client.  Affaire à suivre…

Vous voulez installer des panneaux photovoltaïques ?

Demandez un devis gratuit pour vos panneaux !

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer