Aller au contenu principal

Les labels énergie se renouvellent : quels sont les changements ?

graphique niveau label énergétique

Vous aussi, vous faites attention aux labels énergie quand vous achetez une nouvelle télévision ou un nouveau sèche-linge ? Vous avez bien raison ! Car il n'y a pas que le prix d'achat qui détermine le coût total d'un appareil électrique : sa consommation aussi. Ces dernières années, de nouveaux labels énergie comme A+, A++ et même A+++ ont vu le jour. Pas assez clair au goût de l'Europe. Un nouveau système plus simple fera donc son apparition en 2019, à priori fin 2019. 

 

Une simplification des labels énergétiques

Les appareils électriques portent un label énergie depuis les années nonante. Ce dernier indique le score énergétique à l'aide de classes d'efficacité énergétique. Les classes vont de « économe » (A) à « très énergivore » (G). Le label s'applique à tous les appareils d'une même catégorie. Il existe ainsi des labels pour machines à laver, réfrigérateurs, télévisions, fours, hottes et même pour caves à vin. Le label aide les consommateurs à opter pour l'appareil le plus économe.

Un bon système, non ? Certes. Seulement, nombreux sont les consommateurs qui se perdent dans la jungle des labels. Pourquoi ce foisonnement ? Au fil des ans, des appareils de moins en moins énergivores sont apparus sur le marché. Il a donc fallu introduire de nouvelles classes : de A+ à A++, en allant finalement jusque A+++. Le problème de ces classes est qu'elles embrouillent le public. De nombreuses personnes ne savent pas que les appareils de la catégorie A+++ consomment de 20 à 50% d'énergie de moins que la catégorie A+ ! 

 

Dès 2019 en magasin

L'Union européenne a donc décidé de remettre les compteurs à zéro à partir de 2019. L'actuelle classe A+++ devient C et le A se change en G. Retour aux fondamentaux, donc, avec les codes couleur correspondants : d'économe en vert à peu économe en rouge. Cela devrait permettre de mieux souligner les différences. 

N'oublions pas que la plupart des appareils se trouvent aujourd'hui dans la catégorie A, à savoir la première classe verte. Le nouveau règlement permettrait aux consommateurs européens d'épargner ainsi 10 à 30 milliards d'euros d'ici 2030. Les nouveaux labels feront l'objet d'une introduction progressive dans les magasins. Ce sera d'abord le tour des réfrigérateurs et des machines à laver : ils recevront leur nouveau label dès 2019. Les aspirateurs et les sèche-linge suivront fin 2024. Les systèmes de chauffages et les boilers devront quant à eux attendre 2030. L'UE planche également sur une banque de données en ligne rassemblant toutes les informations utiles sur la consommation d'énergie et d'eau.

 

Quelques conseils pour consommer moins d'énergie.

Je fais des économies sur ma facture

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer