Aller au contenu principal

Les achats groupés d'énergie seront (enfin) régulés

Thumbnail

Si vous pensez à la formule « achat groupé », vous serez content d'apprendre que le contrôle de ce type de contrat va se renforcer pour offrir au consommateur de meilleures conditions. Un texte de loi a été voté récemment pour offrir plus de pouvoir au régulateur ; celui-ci compte bien rendre les offres plus justes et plus claires pour le consommateur final.

Plus de clarté pour les consommateurs

D'après une étude publiée fin 2018, le Creg (Commission de régulation de l'électricité et du gaz) soulevait certains problèmes dans les méthodes pratiquées d'achat groupé :

  1. Les offres comparatives ne se faisaient que sur base du tarif moyen du fournisseur actuel du consommateur. Cela veut dire que le contrat réel du consommateur n'était pas pris en compte dans le cadre de la comparaison. Dès lors, les économies promises ne correspondaient pas à la situation réelle du consommateur et pouvaient donc être source de malentendus.
  2. Les offres d'achat groupé n’étaient pas légalement tenues d'être plus intéressantes qu'une offre classique du fournisseur choisi par le consommateur. L'avantage peut donc être réduit, voir même inexistant dans certains cas.

C’est pour cela que le régulateur a choisi de renforcer son contrôle sur les achats groupés.

 

Choisir son énergie

Le régulateur entend donc commencer par un recensement des informations sur la manière dont les données des fournisseurs sont choisies par les organisateurs d'achats groupés. Les critères de sélection d'un fournisseur peuvent en effet être :

  • le meilleur tarif proposé ;
  • la meilleure rémunération proposée à l'organisateur ;
  • la procédure en cas de changement de contrat ;
  • ...

L'objectif de la Creg est d'y voir plus clair afin de valider des processus honnêtes et transparents.

En obtenant une série d'informations, le régulateur sera en mesure d'établir une étude objective pour mieux informer le consommateur. Il est également envisagé de publier des avis ou recommandations afin de modifier la loi si nécessaire.

Pour exemple, citons le fait qu'actuellement, un organisateur d'achats groupés peut travailler avec le fournisseur d'énergie qui le rétribue le mieux. Ce seul critère peut donc se faire au détriment de l'acheteur final.

Un comparatif efficace d'économie d'énergie

Bonne nouvelle : le régulateur recommandera aux organisateurs de communiquer leurs critères de sélection. Et pour faciliter le choix d'énergie au consommateur, le Creg proposera aux futurs participants un accès à un catalogue complet reprenant toutes les offres existantes  - y compris celles faites en dehors des canaux classiques – pour mieux les comparer. Par cette mesure, le Creg tient compte des consommateurs, c’est une excellente nouvelle pour les ménages habitués aux achats groupés d’énergie.

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer