Aller au contenu principal

Le rôle crucial du consommateur en matière d’énergie durable et le « black-out »

cables electriques dehors

Les réserves stratégiques se tiennent donc prêtes, avec deux centrales au gaz (une à Vilvorde et une à Seraing).

Des réserves qui normalement seront suffisantes pour répondre au pic de demande, mais nul n’est à l’abri de situations imprévisibles : pic de demande simultané en France, arrêt d’une centrale nucléaire, nouvelle dégradation des conditions météorologiques…

 

Le consommateur devient "consom'acteur" !

Dans ce contexte, le consommateur pourrait avoir un rôle à jouer en modifiant légèrement sa consommation pour limiter la demande en période de pic et éviter ainsi un black-out.

Une bonne communication des fournisseurs d’énergie envers leurs clients pourrait aussi contribuer à adapter quelque peu la demande du marché afin d’éviter un black-out.

C’est en ce sens que Lampiris avait déjà permis à ses clients et non-clients de s’inscrire à notre service " SMS black-out".

 

Comment fonctionne ce service ?

Toutes les personnes inscrites reçoivent une notification par sms, les avertissant que la tension sur le réseau énergétique atteint son maximum et les invitant à réduire leur consommation d’énergie afin d’éviter un délestage (mesure prise par le gouvernement fédéral en cas de pénurie d’électricité. Il s’agit d’interrompre l’approvisionnement en électricité pendant les heures où la demande est la plus forte, c’est-à-dire entre 16h et 20h) ou un black-out (effondrement de la totalité du réseau électrique qui peut être la conséquence d’une pénurie s’étant aggravée ou d'un problème technique imprévu). Pour celles et ceux qui le souhaitent encore, vous pouvez vous inscrire via le lien suivant : " SMS black-out".

 

Et demain ?

Si nous voulons voir évoluer la part d’énergie durable, le consommateur devra jouer un rôle plus central et ce, tant au niveau de la consommation que de la production.

Notre modèle d’énergie actuel reste encore très (trop) centralisé. Un nombre relativement limité de producteurs d’énergie placent leur énergie sur le réseau de distribution et le consommateur y fait appel.

personne éclairant son compteur électrique à la bougie

Pour l’avenir, qui est d’ores et déjà en marche, le consommateur sera également producteur, à travers les panneaux photovoltaïques par exemple. Il adaptera lui-même sa consommation et la vente d’énergie en fonction de ses besoins et de la situation du marché.

Ainsi, en cas de fort ensoleillement, le consommateur qui possède des panneaux solaires pourra optimiser sa consommation, par exemple en faisant ses lessives à ce moment-là ou en stockant l’énergie dans des batteries. En cas de forte demande sur le marché, il pourra vendre son surplus d’énergie.

Le consommateur jouera de cette façon un rôle plus important sur le marché de l’énergie durable, en adaptant lui-même son comportement.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

J'en discute sur la page Facebook de Lampiris

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer