Aller au contenu principal

Le potager d’appartement : un luxe accessible à tous !

plantes aromatiques dans potager d'appartement

Le potager idéal pour votre appartement

L’ensoleillement des plants

En premier lieu, votre plus grand défi sera de trouver le bon endroit pour installer votre potager d’appartement. Comment ? Choisissez un endroit ensoleillé. Ensuite, il n’y a aucune limite : terrasse, balcon et même à l’intérieur, tout est possible ! Et ça, c’est vraiment chouette.

Le secret absolu du potager d’appartement : l’eau

Le secret de la culture en intérieur ou sur votre terrasse réside dans la gestion de l’eau. Il vous faudra une terre bien drainée mais qui reste humide. Par conséquent, anticipez bien l’apport en eau. De plus, si vous optez pour un potager de balcon, sachez que les pluies ne suffiront pas. Du coup, il est important de connaître l'existence de différents systèmes d'arrosage :

  • Les systèmes de raccordement de tuyaux pour les robinets de cuisine
  • Les systèmes de goutte à goutte indépendants

Sinon, vous pourrez toujours opter pour votre bon vieux arrosoir. Notez que l'arrosage est une activité fascinante pour les bambins. Grâce à cette dernière, vous aurez de quoi les occuper quelques dizaines de minutes

Astuces de pro :

  1. Disposez des cailloux au fond de votre bac potager ou de votre pot. Cela va drainer la terre et constituer une réserve d’eau pour les plantes.
  2. Paillez ou couvrez la terre avec une matière organique pour prévenir le dessèchement de la terre.

Différences de température : à éviter !

Afin de cultiver un potager d’appartement paisiblement, mieux vaut éviter les gros écarts de température.

Souvent, vous n’aurez pas le choix de l’orientation de votre balcon. Sachez juste que cela aura une incidence sur les plantations possibles. En effet, avec un balcon exposé au nord, vous aurez du mal à faire pousser des tomates. Par contre, les choux, les épinards, les salades sont des légumes parfaitement adaptés.

Cependant, faites attention à respecter les règles d’urbanisme et/ou de copropriété. Et bien entendu, si vous êtes ambitieux pour votre potager de balcon, soyez vigilants au poids de vos installations. En effet, les pots et bacs potagers peuvent devenir très lourds une fois remplis de terreau et gorgés d’eau.

basilic et tomates ceuillies d'un potager d'appartement

Que cultiver dans votre potager d’appartement ?

1-Les légumes et aromates

L’ail rose, les salades, les tomates cerises, les piments, les poivrons, le choux-raves conviennent très bien pour un potager de balcon.  Quant aux plantes aromatiques (persil, basilic, coriandre, thym, romarin…) il n'y a rien de plus simple ! Si la terre est bien drainée, ce sera un vrai jeu d’enfants de les faire pousser.

Saviez-vous que :

  1. La menthe et la mélisse sont très envahissantes ?
  2.  Le basilic aime pousser avec les tomates ?
  3.  La coriandre apprécie être à l’abri ?
  4. Certaines aromatiques sont des plantes de rocaille (thyms, romarin, marjolaine, sarriette…) ? Mélangez donc du gravier au terreau afin de préparer une terre bien drainée

2-Les petits arbres

Si vous aimez vous faire plaisir, de petits arbres comme des citronniers, citronniers caviar, orangers, mandariniers, pêcher, kumquat, groseilliers, framboisiers, myrtilliers, pruniers, pommiers, poiriers, cerisiers. Si le sujet vous passionne, vous trouverez des variétés qui sont adaptées à nos latitudes et à la culture en pot. Certains arbres devront cependant être rentrés en hiver.

3-Les plantes grimpantes

Si vous avez un peu de place vous pourriez même vous lancer dans la culture de cornichons, concombres, kiwis, kiwaïs (mini-kiwis) ou même, d’une vigne. Ces plantes grimpantes peuvent parfaitement vivre en pot sur votre balcon. Cependant, vous devrez être vigilants à leur apporter suffisamment de nutriments et leur assurer une bonne gestion des apports en eau. Ni trop, ni trop peu. Ce sont des plantes assez faciles à tailler. Le jeu en vaut donc la chandelle. Quel plaisir de cueillir le fruit directement à la source !

Les besoins en nutriments de votre potager de balcon vous inciterons peut-être à vous lancer dans un compost d’appartement.

La version insolite : le sac de terreau

Enfin, soyez rebelle : semez et plantez directement dans le sac de terreau. Promis, ça marche tout pareil ! Concrètement, prenez un sac de terreau et placez le à l’endroit de votre choix. Percez-y quelques trous en forme de croix et placez-y vos plants de salade, roquette, persil ou basilic. Toutefois, faites attention à ne pas trop arroser si vous n’avez pas fait de trous sous le paquet. Même s’il est possible de disposer des sacs de terreau dans son salon, cette technique est quand même plus adaptée à une terrasse ou à un balcon.

La tendance : le carré potager

Classique, élégant et très tendance : le carré potager en bois. Certes, son esthétisme est un bel atout mais il n’est pas étanche. Du coup, vous ne pourrez pas l’utiliser sur une terrasse. Sur un balcon, vous devrez d’abord évaluer le poids final de l’installation qui peut vite grimper au-delà des 100kg.

Le potager surélevé en PVC qu’on trouve en jardinerie ou grande surface de bricolage est une solution simple et sécurisée pour l’intérieur ou le balcon. Un simple mélange de terreau et de compost suffit à le remplir. Ce type de potager de balcon est souvent équipé d’une petite réserve d’eau bien pratique pour éviter aux plantes d’avoir soif (et pour vous éviter de devoir y penser chaque jour).

Le compostage

Finalement, un potager d’appartement, c’est aussi l’occasion de fabriquer votre propre compost. Pour les néophytes, sachez que le compost ne sent pas mauvais. Biensûr, il faut y mettre uniquement des déchets verts qui n’incommoderont pas vos voisins. Si vous avez des enfants, ils s’amuseront probablement plus avec un lombricomposteur qu’avec un compost. Mais bon, chacun ses passions… Bon jardinage !

Vous ne savez pas comment entretenir vos plantes vertes ?

Découvrez nos 5 secrets pour entretenir vos plantes

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer