Aller au contenu principal

Le coronavirus va-t-il booster les ventes des voitures électriques ?

personne qui charge sa voiture electrique

La voiture électrique a une image plus « propre »

Grimston note trois raisons à la percée définitive de la voiture électrique. Premièrement, les voitures à diesel et essence ont mauvaise réputation. Quiconque souhaite faire le plein doit se servir d'une pompe déjà utilisée par une autre personne. Le plein fait, il faudra payer sur un écran tactile ou dans un magasin. En d'autres termes, chaque fois que vous devez remplir votre réservoir, le risque d’être contaminé est présent. Une voiture électrique a une image bien plus « propre » : vous pouvez la recharger chez vous dans un environnement familier. Même si l’envie de revenir à la normale se fait sentir, le risque est toujours présent et il faut en tenir compte.

La voiture électrique est-elle vraiment durable ?

Vérifier l’empreinte écologie d’un véhicule électrique

Champion écologique

La seconde raison est notre préoccupation de l'environnement. Pendant le confinement, les émissions de dioxyde de carbone ont considérablement chuté. Maintenant que l'économie est à nouveau sur pied, nombre de gens souhaitent s'y prendre différemment en matière d’écologie. Ils en arrivent à songer à la voiture électrique, le champion invétéré en la matière.

Sans oublier un autre avantage certain : l'achat d'une voiture électrique est durable. Beaucoup de constructeurs automobiles offrent une garantie de 8 ans sur la batterie. Selon le journal De Tijd, après 400 000 kilomètres, une voiture moyenne a encore 80 % de sa capacité initiale. De plus, une voiture électrique comporte peu de pièces. Le risque d'usure est donc moins élevé. Enfin, ce type de voiture n'a pas besoin d'un grand entretien : parfois, une mise à jour logicielle est suffisante. Pas mal, non ?

Découvrez notre enquête sur le déconfinement

Des idées d'alternatives

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer