Aller au contenu principal

Commission européenne : les habitations belges consomment 70 % d’énergie en plus

Miniatuurvoorbeeld

La Commission européenne a dégagé 100 millions d’euros pour rendre les bâtiments plus économes en énergie. La Belgique en a reçu 8,3 millions. Différents journaux belges rapportent que, d'après l’Europe, les habitations belges consomment 70 % d’énergie de plus que la moyenne européenne. Ce chiffre est-il correct ?

 

Le chauffage, le plus gros pollueur

L’Europe se base sur des études scientifiques datant de 2013. Il y a cinq ans déjà, donc. De plus, il est difficile de savoir clairement si ce pourcentage tient également compte du climat. Les maisons proches de la mer Méditerranée consomment en effet moins d’énergie que les habitations situées plus au nord. Quoi qu’il en soit, les émissions de CO2 continuent à s’envoler en Flandre. Le chauffage est, après le transport, le plus gros pollueur. Le chauffage des bâtiments représente pas moins de 31 % de nos émissions totales de CO2. Les campagnes de sensibilisation à l’isolation n’ont pas l’effet escompté. D'après l'agence flamande de l’énergie, la consommation énergétique de nos habitations est restée constante depuis 2012. Ce n’est donc pas très bon signe.

Un petit conseil : faites régulièrement entretenir votre chaudière pour consommer moins, et donc faire des économies. 

 

Les maisons belges insuffisamment isolées

Les Belges sont ceux qui consomment le plus d’énergie en Europe, après les Luxembourgeois, selon Griet Verbeeck, professeure de durabilité à l’Université de Hasselt. Elle a comparé la consommation énergétique moyenne belge à celle des autres pays européens qui ont un climat similaire. Non seulement nous consommons plus, mais nous isolons aussi moins. Prenons par exemple la valeur U, qui représente la perte de chaleur par les fenêtres, les murs et les toits. Plus la valeur U d'un bâtiment est faible, plus l’isolation est bonne. Avec une valeur U de 1,95, la Belgique se retrouve au milieu du classement. Mais si l'on se penche sur des pays aux conditions climatiques comparables, comme les Pays-Bas et l’Allemagne, notre score est moins bon. Les maisons estoniennes sont les mieux isolées, avec une valeur U de 0,75.

 

Les habitations belges 30 % plus grandes que la moyenne européenne

Comment cela se fait-il que les Belges isolent aussi mal leurs maisons ? Plusieurs causes l’expliquent. Pour commencer, en comparaison, bon nombre de nos maisons sont des maisons quatre façades. Pour les chauffer, il faut donc beaucoup d’énergie. Nos maisons sont souvent grandes, sans voisins immédiats. L'Europe de l'Est, où les immeubles à appartements sont plus fréquents, obtient un score bien meilleur que la Belgique. Les maisons belges sont aussi 30 % plus grandes que la moyenne européenne. Enfin, de nombreux Belges sont propriétaires de leur habitation. Aux Pays-Bas et en Allemagne, les autorités construisent elles-mêmes des quartiers aux maisons identiques. Construire des habitations moins énergivores y est meilleur marché. Les Belges doivent se rattraper. Il va sans dire que les 8,3 millions d’euros de la Commission européenne sont donc les bienvenus !

 

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer