Aller au contenu principal

7 astuces pour dépolluer son intérieur

femme respirant dans un logement sain

Qu'est-ce que la pollution de l'air intérieur ?

Lorsque l’on pense pollution, on imagine souvent les grandes villes, les fumées des pots d’échappement, les usines… Pourtant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur. Alors qu'entend-on par "pollution d'intérieure" ? Cette pollution est en fait le résultat de la stagnation dans l'air de certaines substances et particules comme le monoxyde de carbone dans un environnement confiné. Bien qu'invisibles, celles-ci ont, à long terme, un effet dévastateur sur la santé. Alors passons en revue ces polluants : le temps presse !

 

5 polluants intérieurs du quotidien

Il existe une multitude de polluants d'intérieur que vous n'auriez même pas soupsconnés ! Ils sont d'autant plus importants à identifier que certains experts estiment que nous passons près de 80% de notre temps chez nous, confinés en leur présence...Voici une liste des polluants d'intérieur à identifier dans votre habitation :

  1. Les produits ménagers
  2. Les parfums d'ambiance
  3. La peinture
  4. Les solvants
  5. L'humidité
femme surfant sur une application mobile

Comment mesurer la qualité de l'air de votre maison ?

1-Utiliser des objets connectés

Rassurez-vous, il existe une multitude de solutions pour identifier un air intérieur pollué et de mauvaise qualité. On notera en premier lieu : les objets connectés. Qu'il s'agisse de Footboot, Withings Home, Sowee, Blue air ou Aube, ces appareils surveillent en permanence votre environnement et vous informent dès que la qualité de l'air est mauvaise grâce à leur application. Mais faites attention, les objets connectés engendrent une autre forme de pollution tout aussi dangereuse : la pollution numérique.

2-Faire appel à des experts pour un intérieur plus sain

Toutefois, d'autres solutions plus traditionnelles existent pour identifier une pollution intérieure. En effet, vous pouvez, par exemple, faire appel à des experts de la qualité de l'air afin de prendre des mesures fiables sur l'état de votre air ambiant. Enfin, sachez qu'il existe de nombreux kits vendus en ligne qui vous permettent de réaliser ces mesures vous-même et de les renvoyer vers des laboratoires spécialisés.

3-Répérer les symptômes d'un air intérieur pollué

Dans tous les cas, suivez votre instinct ! Si vos yeux sont irrités, si vous avez des éruptions cutanées, des maux de tête, une impression d'oppression, le nez bouché, des crises d'éternuement ou de l'asthme, il serait judicieux de vérifier la qualité de l'air. En effet, ces symptômes peuvent indiquer que votre air est mal renouvelé et pollué. Ne prenez pas ces effets à la légère car à terme c'est votre santé qui risque d'en pâtir !

 

Chlorophytum ou plante araignée qui dépollue l'air

7 astuces pour dépolluer son intérieur

Certains gestes simples de la vie quotidienne peuvent contribuer à la dépollution de l’air intérieur de votre maison.

1-Pensez à aérer.

Ouvrez vos fenêtres 10 à 15 minutes par jour. Cela permet d'aérer votre habitation. Si vous fumez, ne pensez pas simplement à aérer mais sortez fumer dehors ! Le tabac s’accroche à tout et notamment à vos textiles. Sans parler du tabagisme passif qui,  selon l’OMS, augmente le risque de cancer de 20 à 30% chez les non-fumeurs.

2- Choisissez correctement votre mobilier

Aujourd'hui, les meubles distribués dans les grandes enseignes sont constitués de bois reconstitué comme du contreplaqué. Et pour obtenir ces matériaux, il faut de la colle, et d'autres solvants qui émanent du COV (composé organique volatile) qui sont des émanations excessivement cancérigènes ! Alors choisissez bien vos meubles et pourquoi pas : optez pour un mobilier bien plus anciens en seconde main !

3-Aspirez régulièrement votre intérieur

Comme vous le savez, la poussière et les acariens sont deux grandes sources d’allergies. Par conséquent, il conviendra de passer régulièrement l’aspirateur pour éviter de se confronter à ces nuisibles qui peuvent affecter votre santé.

4-Optez pour des produits ménagers « green »

Ne désinfectez surtout pas votre maison avec ces produits agressifs et parfumés qui tuent 99% des bactéries. Ceux-ci ont tendance à accentuer la pollution de votre intérieur. Alors optez pour des produits d' entretien plus écologiques tels que le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le citron, le savon noir… ou encore le nettoyage à la vapeur.

5-Laissez refroidir votre voiture avant de la rentrer dans votre garage

En refroidissant le moteur de votre voiture, vous laissez s'échapper des gaz toxiques pour votre santé. Alors si votre garage communique avec votre habitation, mieux vaut laisser refroidir votre voiture à l’extérieur. De préférence, rentrez-la dans votre garage après avoir attendu de 30 minutes à 1 heure.

6-Dites STOP aux parfums d’intérieur pour dépolluer son intérieur

Les parfums d’ambiance (bougies parfumées, désodorisants…) sont incontestablement des sources de pollution pour votre habitation. Si ces derniers donnent l’impression d’un air frais, ils chargent pourtant l’atmosphère de particules toxiques et ne permettent en rien de dépolluer son intérieur. Et si vous ne savez pas vous en passer, pensez aux huiles essentielles.

7- Investir dans des plantes dépolluantes

Cela pourrait vous étonner mais certaines plantes vertes ont un pouvoir dépolluant assez impressionnant ! Celles-ci vous permettent d'assainir l'air ambiant de votre maison quotidiennement. D'ailleurs, le mur végétal grâce à ses bienfaits de purification de l'air, a la cote ! Parmi les plantes qui dépolluent, on retrouve :

  • La plante araignée
  • La fleur de lune
  • Le lierre
  • L'aloe verra

Alors tant qu’à amener une petite touche de vert dans votre intérieur autant opter pour de jolies plantes qui contribuent à purifier l’air de votre maison.

 

Purificateur air en marche dans un salon

Dépolluer son intérieur : que penser des purificateurs d'air ?

En effet, le purificateur d’air permet incontestablement d'assainir l’air de votre intérieur. Pourquoi ? Parce que celui-ci lutte contre les polluants nocifs en les filtrant. Cependant, pour être hautement efficace, il faudrait en disposer d'un dans chaque pièce. L'investissement reste donc important.

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, allez-y faites la chasse aux polluants et autres produits toxiques. Vous verrez : votre confort ne pourra qu'en ressortir amélioré

Ne manquez pas notre article

Comment lutter contre la pollution numérique

Donnez votre avis

Restez au courant !

Recevez nos promotions, concours et conseils personnalisés

 
Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter Une erreur est survenue, merci de réessayer